La Cie Théâtre K. est une association à but non lucratif créée fin 2005 à Lausanne par Sophie Kandaouroff, comédienne, metteur en scène. Elle en est la présidente.

Théâtre K a été crée dans le but de produire des projets pour la scène théâtrale suisse romande à partir de textes ou de pièces de théâtre d'écrivains contemporains, en privilégiant les premières créations d'auteurs qu'elle souhaite soutenir et faire découvrir, et en impliquant des artistes d'ici et d'ailleurs.

 

Sophie Kandaouroff

Née à Fribourg, Sophie Kandaouroff grandit à Lausanne. Elle se forme à l’art de l’acteur à Paris, d’abord dans la classe libre du cours Florent, puis dans le cadre de cours donnés par Pierre Romans, pédagogue-metteur en scène (qui avait dirigé antérieurement l’école de comédiens du Théâtre de Nanterre Amandiers, fondée par Patrice Chéreau dès son arrivée à la direction de ce théâtre). Elle poursuit sa formation aux Etats-Unis, au Stella Adler’s Conservatory de Los Angeles.

Après avoir beaucoup voyagé et travaillé quelques temps dans le milieu de la production musicale ainsi que dans l'organisation de concerts à Paris, elle revient vivre en Suisse.
 Elle travaille au théâtre sous la direction de Gérard Carrat, Jean-Jacques Dulong,
 Dan Jemmet, Grégory Hlady, Charles Joris, Syma Dakkus. Au cinéma, elle joue dans 15, rue des Bains

et Kadogo sous la direction de Nicolas Wadimoff, dans Les petites couleurs sous celle de Patricia Plattner. Elle participe à des enregistrements pour la Radio Suisse Romande et France Culture ainsi qu’à des séries réalisées par la Télévision Suisse Romande : Sauvetage, Les Pique-Meurons.

En 2006, elle fonde la Compagnie Théâtre K., avec laquelle elle met en scène essentiellement des créations de textes contemporains : Purgatorium de l’auteur danois Jens-Martin Eriksen (Théâtre de l'Oriental-Vevey, 2007) ; Alisa, Alice de l’auteur slovène Dragica Potocnjac (Théâtre de l'Oriental-Vevey, 2009) — qu'elle traduit et interprète, et dont elle réalisera l'adaptation cinématographique l'année suivante sous le titre En attendant Vladimir — ; Bientôt viendra le temps de Line Knutzon, un classique du théâtre contemporain danois, dont elle signe la première création à la scène en français (Théâtre du Grütli à Genève, 2014) ; Le Procès de Malaparte de Jens-Martin Eriksen (Théâtre de l’Oriental-Vevey ; 2015 & tournée la saison suivant sa création au Pulloff Théâtre de Lausanne et autres théâtres de Suisse romande).

En parallèle à son activité théâtrale, depuis 1998, Sophie Kandaouroff dirige la Résidence Internationale pour Ecrivains du Château de Lavigny qui accueille chaque été des écrivains du monde entier.

EN COURS DE PRODUCTION:

2019/20 Madame Sosostris, la femme la plus sage d'Europe de Ben Okri

Pulloff Théâtres, Lausanne, du 11 février au 1er mars 2020

avec: Marc Mayoraz, Frank Michaux, Ariane Moret, Madeleine Raykov

CREATIONS PRECEDENTES:

2018 Monarques de Philippe Rahmy, m.e.s. et adaptation Sophie Kandaouroff,

Théâtre 2.21, Lausanne, du 13 au 29 avril 2018

avec: Denis Lavant, Frank Michaux

2016  Le procès de Malaparte de Jens-Martin Eriksen, m.e.s. Sophie Kandaouroff

Théâtre Pulloff, Lausanne - Théâtre de l'Arbanel, Treyvaux (FR), Théâtre Alambic, Martigny (VS)

2015 Le procès de Malaparte de Jens-Martin Eriksen, m.e.s. Sophie Kandaouroff, Théâtre de l'Oriental-Vevey, en création mondiale

2014  Bientôt viendra le temps de Line Knutzon (en collab. avec Ensemble Pastel Pirates), m.e.s. Sophie Kandaouroff, Théâtre du Grütli, Genève

2011  En attendant Vladimir, réalisation Sophie Kandaouroff, court-métrage (adaptation cinématographique de la pièce Alisa, Alice)

2009 Alisa, Alice de Dragica Potocnjak, m.e.s. et traduction Sophie Kandaouroff, Théâtre de l'Oriental-Vevey

 

2007 Purgatorium de Jens-Martin Eriksen, Théâtre de l'Oriental-Vevey

 


 

 

  • w-facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus

© 2023 by THEATER COMPANY. Proudly created with Wix.com
 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now